Qwant et GAFAM

Qwant et GAFAM
17 mai 2019 28 Commentaires Autre,Divers Informatique ANDRE Ani
qwant

J’ai toujours soutenu Qwant, le moteur de recherche qui respecte la vie privée des utilisateurs et ne les piste pas. J’aime ce qu’ils font, je trouve qu’il faut des acteurs comme lui pour changer un peu les choses. Et avec leur nouvelle fonctionnalités, Causes, je trouve qu’ils vont vraiment dans le bon sens.

Mais alors là… Cette annonce que je découvre ce matin… Un partenariat avec Microsoft France.

Bien évidemment, je comprends leur problématique d’infrastructure, que puisqu’ils grandissent, ils ont plus de besoins, qu’il faut améliorer l’existant, pouvoir proposer plus de choses, etc… Bien sûr, on est d’accord là dessus et c’est une évolution normale.

Mais, franchement, eux qui clament haut et fort respecter la vie privée de leurs utilisateurs, être un acteur différent, proposer autre chose dans notre monde numérique si invasif. Mettre en place un accord avec un des GAFAM. Un des géants du net, irrespectueux de la vie privée de ses utilisateurs lui, clairement, qui manque clairement d’éthique, un géant américain qui impose ses choix et outils partout.

C’est clairement un choix qui, je trouve, va à l’encontre de ses positions et de ses annonces. Un choix décevant, qui va à l’encontre de son éthique affichée partout, et je pense que c’est vraiment dommage. N’y a-t-il qu’un GAFAM pour pouvoir accompagner Qwant ? Si oui, c’est vraiment navrant… Mais c’est, à mon avis, le choix qu’a fait Qwant que, personnellement, je trouve vraiment navrant.

Tags
Au sujet de l'auteur
ANDRE Ani Militant pour l'usage de GNU/Linux et des logiciels libres, pour un internet libre et ouvert, en faveur de l'opendata. Utilisateur de GNU/Linux depuis plus de 15 ans, je tiens ce blog depuis 2008 pour diffuser et partager le monde du logiciel libre. Rédac web, blogueur, dév web junior, spécialiste logiciels libres, je suis plutôt polyvalent, curieux et touche à tout ;-)
Laisser un commentaire
    1. 1

      ANDRE Ani

      Oui, j’ai bien compris ça. C’est juste qu’éthiquement, un partenariat avec Microsoft me fait un peu bondir. Quand je vois la première phrase du communiqué, j’ai eu du mal à y croire :

      Qwant et Microsoft partagent une vision ambitieuse d’un Internet ouvert et responsable

      .
      Je suis vraiment déçu, il devait bien y avoir d’autres solutions que Microsoft, non ?

  1. 1

    anatolem

    J’ai testé d’autres moteurs de recherches mais Qwant fait quand même son boulot, après ?
    A pluche.

    1. 1

      ANDRE Ani

      Il fait son boulot, je suis d’accord. Mais un partenariat avec un GAFAM me gène beaucoup. Niveau éthique, je ne trouve pas cela terrible…

  2. 1

    Égide

    Je trouve que la critique faite à Qwant est très injuste. D’abord sans Bing, Qwant ne pourrait pas fournir des résultats probants. Tous les moteurs de recherches alternatifs comme duckduckgo utilisent la base des données référencées de Bing. C’est très long et très cher de se constituer une telle base avec suffisamment de pages référencées.
    Qwant y arrivera sans doute mais il faudra encore pas mal d’années.
    Pour le cloud, l’offre européenne est indigente. La domination des GAFAM est totale. Cependant avec le licencing de Microsoft, ça va coûter un bras à Qwant.
    Les solutions cloud autres que Microsoft, c’est Google peu fiable en ce qui concerne la confidentialité des données, ce qui est très gênant pour Qwant qui communique sur l’absence de traçage de son moteur. Sinon, c’est AWS, Amazon donc, c’est la peste ou le choléra en somme.
    La réalité est que sur Internet, pour le moment et pour encore longtemps, tous autant que nous sommes, nous ne pouvons pas éviter les GAFAM.
    On a beau ne pas utiliser leurs services, malgré tout la très grande majorité des sites fonctionnent avec, et ça, on ne peut juste pas l’éviter. À moins de ne plus utiliser du tout le web.

    1. 1

      ANDRE Ani

      Peut-être que cela est injuste… C’est simplement mon avis. Mais pour un service qui parle beaucoup de son éthique, de son respect des utilisateurs, et comme je l’ai vu hier sur Twitter, nous proposer une alternative aux GAFAM, faire un partenariat avec l’un d’entre eux me paraît vraiment aller à contre sens de ce qu’ils disent.
      Je sais qu’il est difficile de se passer d’eux, mais quand même…

      1. 1

        Égide

        Qwant respecte bien son éthique comme il l »annonce. Son moteur ne fait pas d’historique des recherches de ses utilisateurs, il ne les trace pas. Et c’est déjà beaucoup.
        Qwant se présente comme une alternative à Google Search et il font tout pour effectivement proposer un moteur de recherche alternatif et n’a jamais prétendu autre chose que ça.
        L’emprise des GAFAM sur internet et leur outrageuse domination qui les rend incontournables pour le moment et pour longtemps encore n’est pas un avis, c’est la réalité d’Internet aujourd’hui. Simplement, en France particulièrement, il y a un déni pusillanime de cette situation qui est purement factuelle. Ce n’est pas pour rien que la France est le pays où l’emprise des GAFAM est la plus forte et de loin. Même aux USA, les GAFAM n’ont pas les taux de pénétration dont ils jouissent ici.

        1. 1

          ANDRE Ani

          Oui, évidemment les GAFAM sont partout chez nous, je le constate tous les jours… Mais il y a tout de même des alternatives pour certaine services, je pense aux outils de Framasoft par exemple, mais pas seulement. Il y a des moyens d’éviter les GAFAM partout, et ça me gène beaucoup que Qwant soit un partenaire de ces GAFAM qu’il faut combattre.
          Et ce qui m’a choqué encore plus hier, c’est ce tweet :
          Twitter
          Ils veulent lutter contre les GAFA et font un partenariat avec un GAFAM. C’est plutôt contradictoire, non ?
          Bref, je ne peux pas cautionner ce partenariat, c’est un non-sens je trouve.

  3. 1

    Guyot

    Navrant.
    Oublions Qwant, tout simplement.

  4. 1

    hz

    Bienvenu dans le monde 😀

    Ce que tu ne sais pas, c’est que Qwant est uniquement un Proxy vers le moteur de recherche Bing de Microsoft, et cela, depuis le tout début.

    1. 1

      ANDRE Ani

      Pas tout à fait :
      https://medium.com/le-blog-qwant/indexation-du-web-o%C3%B9-en-est-lind%C3%A9pendance-de-qwant-fa758b89d52b

      Et ça ne change rien au problème éthique que pose ce partenariat avec un GAFAM. Surtout lorsque Qwant entend nous donner une alternative à ces GAFAM…

  5. 1

    Denis

    L’algorithme utilisé par Qwant et DuckDuckGo ainsi que Yahoo est celui de Bing, donc celui de Microsoft. Qwant a ajouté un filtre sur les pages de recherche remontées par Bing, qui du coup modifie l’ordre des pages dans Qwant par rapport à Bing.

    Si tu n’utilises pas Qwant, DuckDuckGo, Yahoo ou Bing, alors c’est que tu utilises Google. Et en terme de pillage de tes données personnelles, Microsoft est un nain de jardin aux côtés du géant Google.

    Quand Qwant dit qu’il respecte la vie privée, c’est vrai puisqu’il ne consigne pas nos requêtes, même s’il collecte des données de l’expérience utilisateur. C’est le seul point que je trouve contestable dans la démarche du moteur français.

    1. 1

      ANDRE Ani

      Je sais déjà cela. Quand à Microsoft qui serait un nain de jardin, j’ai quand même des doutes sachant que son système équipes quasiment toute la planète et que niveau vie privée, il y a des choses à dire la-dessus ( https://www.ictjournal.ch/news/2018-11-22/inquietudes-sur-les-donnees-collectees-par-windows-10 ). Mais je pense tout de même que faire un partenariat avec un GAFAM est une mauvaise idée et pose un vrai problème.

      1. 1

        Denis

        Ne confondons pas tout. Si Microsoft au travers de Windows ne se gêne pas pour piller nos données personnelles, Bing n’est pas Google.

        1. 1

          ANDRE Ani

          Et niveau éthique ça ne vous pose pas de problème de dire cela ? « Windows ne se gène pas pour piller nos données personnelles » mais là, non, c’est pas Windows donc allons-y gaiement, ayons confiance ? Ne soyons pas dupe. Éthiquement, ce partenariat, à mes yeux, ne peut pas se défendre…

  6. 1

    Denis

    Puisque Qwant ne collecte pas nos données personnelles ! Qu’ils les mettent dans Azure ou ailleurs, elles ne sont pas collectées.

    1. 1

      ANDRE Ani

      Pouvez-vous simplement comprendre qu’un partenariat avec un GAFAM n’a, à mon avis, rien d’anodin, qu’éthiquement cela me gène beaucoup, et que l’on ne sait pas ce qui pourra être fait ensuite ? Comment avoir confiance en une société qui travaille en partenariat avec Microsoft et qui nous parle éthique ? Désolé mais éthique et Microsoft, pour moi, ça ne va pas de soi, du tout.

  7. 1

    Guyot

    Quel est le sens du mot partenariat ? On peut louer des services indisponibles ailleurs sans se déclarer partenaire. Le faire signifie déclarer une complicité qui ici me semble inadmissible. Avec un tel partenaire, Qwant pourra-t-il encore se faire le porte parole d’une opposition à son partenaire ? On peut en douter.

    1. 1

      ANDRE Ani

      Je suis bien d’accord.

  8. 1

    Denis

    Firefox est financé par Google et de nombreuses fonctionnalités, comme le safebrowsing, utilisées dans Firefox sont celles de Google (about:config > Google). Vous utilisez Firefox ? Chromium ? Tiens, j’aimerais savoir.

    1. 1

      ANDRE Ani

      J’utilise Firefox. Bon, on va arrêter là Denis. J’ai exprimé mon opinion, et je ne suis pas le seul à penser cela. Vous n’êtes pas d’accord, ok, alors passons à autre chose.

    2. 1

      Bonob0h

      Ce n’est pas parce qu’on a pas d’autre choix qu’on a pas le droit de dénoncer Mozilla, Qwant, ou encore Canonical / Ubuntu et d’autres qui se disent des chevaliers blancs alors qu’ils ne le sont pas !

      Idem quand on dénonce les errements du libre mais qu’on l’utilise faute de mieux, ou qu’on dénonce le proprio car le libre ne sait pas faire aussi bien ou mieux alors que c’est possible !

      Que dire de la dernière sorti de Torval qui voit l’avenir du bureau linux avec Chromebook …

      Mais bon c’est vrai que c’est plus simple de critiquer ce que pense ceux qui dénoncent des situations que de se bouger pour faire un autre numérique quand ils tentent de proposer …

  9. 1

    bob

    Il redirige vers Bing depuis le début alors faites pas vos vierges effarouchées.

  10. 1

    Dremor

    Juste pour préciser, Qwant n’utilise les infrastructure d’Azure que pour la partie crawling, ranking et indexation. La partie recherche, quant à elle, reste sur les serveur des datacenters Qwant. Du coup, pas de risque en soi de se faire espionner par Microsoft.

    Après, si le point des annonces, ça fait longtemps que Qwant a un partenariat à ce niveau. Je n’ai pas étudié l’implémentation en elle-même (je ne travail pas chez eux), mais selon le contrat qui les lie à Microsoft, il est possible d’avoir quelque-chose qui respecte suffisamment la confidentialité pour que ce soit acceptable.

    1. 1

      ANDRE Ani

      Je sais comment fonctionne le partenariat, j’ai lu leur communiqué et d’autres choses. J’ai compris, merci.
      Je dénonce juste le fait que c’est un gros soucis, à mon avis, de faire un partenariat avec un GAFAM, que se soit Qwant ou un autre.

      1. 1

        Bonob0h

        Bah que veux tu … c’est comme à tout ceux qui encensaient Google dans les années 2000 et que tu prévenais que ça pourrait bien changer quand ils iraient en bourse alors qu’ils affirmaient le contraire …
        idem quand je parlait de la connerie de Moz trop dépendant de l’argent de google etc …
        mais bon faut bien des gogos pour croire que Bill à bien changé avec sa femme et sa fondation … alors même que c’est certainement pire tout en se faisant passer pour un bienfaiteur … alors que les gogos GOBENT …

        Bref … contente toi de dénoncer et laisser la meute se déchainer dans le vide un vide de réponses de ta part … tu a plus utile a faire que perdre ton temps …

        1. 1

          ANDRE Ani

          Effectivement, beaucoup ne veulent pas entendre les « critiques » même quand elles semblent justifiées…