Stopper la surveillance ?

Stopper la surveillance ?
15 août 2014 Commentaires fermés sur Stopper la surveillance ? Divers Informatique,News ANDRE Ani

prism

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance mondiale d’internet et de nos communications, il y a eu beaucoup de réactions de par le monde, d’indignation et de colère, venant de divers gouvernements ou de simples citoyens. Mais après… Que s’est-il passé après que le monde est découvert cela (mais on le savait déjà) et qu’il ai fini de s’indigner et de vociférer son mécontentement ? Rien !

On reprend les mêmes et on recommence. Rien n’a changé. On a glissé cette affaire sous le tapis, et tout est redevenu comme avant.

Il ne faut rien attendre de nos politiques pour nous protéger de cette surveillance de masse généralisée. La solution ? Elle vient de nous, et elle existe déjà, en grande partie semble-t-il. C’est à nous de reprendre le contrôle de nos données, de nos informations, de notre vie privée, tous ensemble, sans attendre une aide venu d’en haut, car elle ne viendra pas.

La solution est entre nos mains : les logiciels libres, et la cryptographie.

Si chacun s’y met un peu, tout le monde y gagnera.

Les moyens à mettre en œuvre ? On peut commencer par utiliser Enigmail pour sécuriser ses mails (c’est très simple à mettre en place) ou opter pour des solutions de mail sécurisé (Dark Mail, Lavaboom, ProtonMail). Cela va compliquer pas mal la tâche de nos surveillants.

On peut aussi éviter d’utiliser les services gratuits = c’est nous le produit des géants du net. Des alternatives libres, décentralisées et respectueuses de notre vie privées existent pour beaucoup. On peut utiliser Diaspora comme réseaux social libre, Salut à Toi pour communiquer sur divers réseaux (XMPP, StatusNet, IRC), partager des fichiers et faire du micro blogging, mettre en place son propre Cloud personnel chez soi grâce à Cozy, un cloud libre.

Pour ce qui est de la sécurité, il y a CipherShed, un fork de TrueCrypt permettant de chiffrer ses partitions, GnuPG pour le chiffrement, on peut aller voir du côté de Freenet, un réseaux libre, décentralisé et crypté, utiliser la distribution Gnu Linux Tails, sur laquelle tout est chiffré, et il y a évidemment le réseau Tor, même si celui-ci connaît quelques soucis de sécurité.

Vous le voyez, des alternatives existent qui peuvent nous protéger et nous permettre de reprendre le contrôle de notre vie privée. Mais, personne ne le fera à notre place, c’est à nous de nous mobiliser !

 

Pour finir, une interview bien intéressante de celui par qui tout a commencé, Edward Snowden publié sur Wired (en anglais).

Tags
Au sujet de l'auteur
ANDRE Ani Militant pour l'usage de GNU/Linux et des logiciels libres, pour un internet libre et ouvert, en faveur de l'opendata. Utilisateur de GNU/Linux depuis plus de 15 ans, je tiens ce blog depuis 2008 pour diffuser et partager le monde du logiciel libre. Rédac web, blogueur, dév web junior, spécialiste logiciels libres, je suis plutôt polyvalent, curieux et touche à tout ;-)