Don / Mécénat et optimisation

Dons / Mécénat et Optimisations
Pour ne pas avoir de son propre argent à sortir de sa poche et mieux participer à l’intérêt général

Précisions :

Le but et principe n’est pas pour un enrichissement personnel, mais pour l’intérêt général.

On profite donc aussi soit même, mais pas plus ni moins que ceux qui n’utilise pas.

Ce principe est largement utilisé par les grands Mécènes, et surtout les entreprises qui font ce qu’on appel du Mécénat. On parle plus particulièrement de Mécénat d’Entreprise intégrant du Mécénat de Compétences et/ou Moyens.

C’est la seule réduction fiscale qui soit éthique et équitable puisque revient quelque part au principe de payer ses impôts à une ou des structures qui font le même travail que l’état.

Un des objectif est aussi de Valoriser le Bénévolat trop souvent méprisé, et que les compétences acquises puissent être utiles pour ses études, un emploi, etc

Les infos officielles résumées pour les particuliers / Impôt sur le revenus / voir à « Dons concernés » + Article 200 du Code Général des Impôts

MEZA,est une association d’intérêt général, et donc peux recevoir des dons et émettre des reçus pour faire valoir des réductions d’impôts.

En dehors de versement financiers, votre don peut prendre l’une des formes suivantes :

  • Art 200 du DGI – Extrait : 1. Ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66 % de leur montant les sommes prises dans la limite de 20 % du revenu imposable qui correspondent à des dons et versements, y compris l’abandon exprès de revenus ou produits, effectués par les contribuables domiciliés en France au sens de l’article 4 B, au profit :

Voici ce qu’il faut comprendre pour :

    • abandon exprès de revenus

      • Prestation Facturée
      • Gratification de stage
      • Location d’un outil ou local
      • Frais engagés – Transports, Emprunt pour besoin de trésorerie, etc

    • abandon exprès de produits

      • Vente d’équipements – matériel informatique, équipements de bureau, etc

IMPORTANT
Le donateur est l’ensemble du foyer fiscal.
La partie en « abandon exprès de revenus ou produits » peut être réalisée par un seul ou plusieurs membres de la famille.


Les calculs pour optimiser

Ils sont très simples et se basent sur le montant d’impôts à payer.

Exemple :

    • Après Calculs/Simulation sur le site Impots.gouv.fr, intégrant tous vos autres avantages, il vous reste par exemple à payez 660 € d’impôts

      Vous pouvez donc :

        • donnez en argent 660 € à l’Association/Fond de Dotation – (AFdD)

+

      • faire des prestations à hauteur 340 € pour l’(AFdD)

        • 10 H de Formations à 34€ de l’heure

OU

        • 15 H d’Accueil, Orientation et Guide à 22€66 de l’heure

= Vous faites donc un Don Total de 1000 €

Comme vous avez 66% de réduction sur les 1000 € de don total, cela vous fait donc 660€ de réduction d’impôts

Résultat vous ne payez plus rien aux impôts et vous n’avez pas besoin de sortir 340 € de votre poche.

Le tableur pour simuler vos propres calculs en fonction de vos propres impôts à payer.


La partie financière que récupère Meza lui permet de financer les moyens techniques voir humains

Exemples :

  • 12 Donateurs X 660 € permettent de financer

    • les gratifications et frais de l’équivalent d’un an/homme de stage,
    • Un contrat d’Avenir, ou de Service Civique
  • 36 Donateurs X 660 € c’est un salaire au Smic et les charges

N’OUBLIEZ PAS :
Plus de 90% des gens font appel à des associations voir en abusent, tandis que :

  • A peine 60% cotisent
  • 30% font des Dons
  • 30% font du Bénévolat
    Donateurs et Bénévoles sont souvent les mêmes qui ont double peine pour généralement peux de retours !

Le Don/Mécénat ne représentent QUE 3,5 Md€ annuels !!! La Française des Jeux fait un Chiffre d’Affaire de plus de 12 Milliards.
Or les capacités de Don d
es Français imposables est de 42 Md€ et sont de 25 Md€ pour les Entreprises.

Même si 22 des 42 Md€ sont la capacité des très riches, qui ne sont pas forcément ceux qui donnent le plus, il reste 20 Md€ à mobiliser auprès de la plus grande majorité des Français. 

A contrario de beaucoup trop d’entreprises qui privilégient les dividendes contre l’innovation, la création d’emplois etc, les associations et particulièrement celles faisant de la recherche/innovation (*) peuvent elles créer des richesses d’intérêt général et des emplois, si bien sur chacun s’investit un peux.

Les développements et programmes de MEZA permettent aussi d’associer les secteurs sociaux, humanitaire, culturels, éducatifs, etc. Ils font donc coups double à triple et peuvent générer bien plus que de façon éparpillée.

(*) 1€ Donné à une association/fondation pour le Social et l’Humanitaire, ne génère que 0,5 à 1,2 de richesses tandis que le Don pour la Culture peux générer un facteur 1 à 5 et la Recherche/Innovation au minimum 5 à 30 fois de richesses.