Bienvenue XubEcol

Bienvenue XubEcol
12 juin 2016 1 Comment Libre,News ANDRE Ani

xubecol

Voici encore un beau projet libre à destination de l’éducation, pour les écoles maternelles et élémentaires. XubEcol est basée sur Xubuntu, une distribution stable et bien connue. Mais, bien évidemment, elle a été bien remaniée pour l’adapter au monde de l’éducation, avec des logiciels éducatifs, des liens vers des ressources en ligne, et 3 bureaux différents suivant l’usage. Il y a de la documentation, des outils d’administration, bref, tout ce qu’il faut. Elle est encore personnalisable et on peut l’adapter suivant ses besoins.

Puisque l’éducation manque de moyens, que les ordinateurs sont souvent vieillots et suite à la fin du support de Windows XP, XubEcol est un très bon moyen de redonner vie aux ordinateurs avec un système peu gourmand, adaptable et disposant de tout le nécessaire pour l’éducation.

Pour la télécharger, suivez le lien.

Il y a de belles choses dans le libre, c’est bien !

 

 

Tags
Au sujet de l'auteur
ANDRE Ani Militant pour l'usage de Gnu Linux et des logiciels libres, pour un internet libre et ouvert, en faveur de l'opendata. Utilisateur de Gnu Linux depuis plus de 10 ans, je tiens ce blog depuis 2008 pour diffuser et partager le monde du logiciel libre.
Laisser un commentaire
  1. 1

    Bonob0h

    De prime abord on peut se féliciter, mais je viens de voir les copies d’écrans … et franchement je ne trouve pas ça adapté pour des maternelles et primaires !

    Encore une fois le Libre va à la facilité laissant le champ libre du sexy, attractif au privatif

    Le choix de Xubuntu de Canonical n’est pas mieux car derrière se cache de l’évasion fiscale, du travail dissimulé/ esclavage moderne, etc

    Si tous les projets Libres se réunissaient il y aurait vraiment de quoi concurrencer le privatif de façon sexy, attractif, éthique, efficient, etc

    L’éducation nationale et surtout l’enseignement supérieur à toutes les ressources d’étudiants et enseignants pour construire un numérique d’avant garde dont l’éducation nationale serait la première bénéficiaire, en même temps que par la masse d’adoption elle ouvrirait le champ à l’adoption par les particulier, entreprises, administrations, etc !

    Ne serait il pas temps que l’éduc se mobilise autrement ?
    Certain diront : mais comment faire ?
    Ils peuvent contacter l’auteur de ce site qui pourra leur transmettre une note de synthèse d’un projet certes des plus ambitieux mais qui n’est certainement pas une utopie !
    Il suffit au départ d’une noyau de participants* pour le lancer … ce qui manque actuellement …

    * tout le monde peux participer même sans connaissances spécifiques